Soubassements en trompe l’oeil

Bonjour,

Je vais aujourd’hui vous dévoiler notre méthode pour la réalisation de soubassements qui pètent sans coûter cher.

Avec mon mari, nous souhaitions depuis longtemps une maison avec des soubassements en bois avec moulures et tout et tout. Nous avons fait un peu de recherches sur le sujet et il est apparu très vite que faire des soubassements en bois ou en plâtre était très onéreux.

N’ayant ni les compétences d’un menuisier, ni celles d’un moulureur (eh oui ce mot existe vraiment !), nous avons décidé de faire un trompe l’œil de soubassement en plâtre.

Pour réaliser des soubassements, il vous faut :

En fournitures :

– des cimaises ou pare-close en bois (le haut du panneaux décoratif)

– des doucines en bois (pour faire les cadres)

– des baguettes 1/2 rond en bois (entre la cimaises et les cadres pour donner encore plus de relief)

– des plinthes très hautes en bois ou medium (14cm minimum)

(des panneaux de medium peuvent être ajoutés au milieu des doucines pour accentuer encore le relief)

– de la colle à plinthe

– des petites pointes

– de la peinture

En outillage :

– un scie

– une boite à onglet

– un laser pour tracer les niveaux (sinon de la patience)

– une souris à tracer ou un crayon et une grande règle

– un marteau

Vous êtes équipé, c’est parti !

Etape 1 : dessinez votre mur à l’échelle sur papier et créez votre motif ainsi vous pourrez déterminer les écarts entres les « panneaux ».

Etape 2 (la plus importante) : tracez vos motifs sur le mur

Etape 3 : pointez et collez vos baguettes

  photo

Etape 4 : mettre en peinture.

Traditionnellement le soubassement est plus foncé que le mur, vous pouvez toutefois les peindre en blanc si le haut du mur est coloré.

Nous avons choisi les couleurs chez Farrow and Ball. Le Pigeon pour le bas et Clunch pour le haut et le plafond. La corniche est en Lamp room grey. Nous souhaitions des couleurs douces, le choix a été très difficile mais le résultat nous plait beaucoup.

Etape 5 : admirez votre beau mur !

photo 1

Niveau budget, nous avons dépensé 200€ pour les plinthes, 100€ de baguettes en bois, 10 € de colle. Des panneaux en plâtre pour ce couloir auraient coûté environ 1000€ sur internet.

Et juste pour le plaisir, un avant/après de ce grand couloir qui a donné beaucoup de fil à retordre à Monsieur.

IMG_1247
photo 2A très bientôt !

Publicités

5 réflexions sur “Soubassements en trompe l’oeil

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s