Soubassements en trompe l’oeil

Bonjour,

Je vais aujourd’hui vous dévoiler notre méthode pour la réalisation de soubassements qui pètent sans coûter cher.

Avec mon mari, nous souhaitions depuis longtemps une maison avec des soubassements en bois avec moulures et tout et tout. Nous avons fait un peu de recherches sur le sujet et il est apparu très vite que faire des soubassements en bois ou en plâtre était très onéreux.

N’ayant ni les compétences d’un menuisier, ni celles d’un moulureur (eh oui ce mot existe vraiment !), nous avons décidé de faire un trompe l’œil de soubassement en plâtre.

Pour réaliser des soubassements, il vous faut :

En fournitures :

– des cimaises ou pare-close en bois (le haut du panneaux décoratif)

– des doucines en bois (pour faire les cadres)

– des baguettes 1/2 rond en bois (entre la cimaises et les cadres pour donner encore plus de relief)

– des plinthes très hautes en bois ou medium (14cm minimum)

(des panneaux de medium peuvent être ajoutés au milieu des doucines pour accentuer encore le relief)

– de la colle à plinthe

– des petites pointes

– de la peinture

En outillage :

– un scie

– une boite à onglet

– un laser pour tracer les niveaux (sinon de la patience)

– une souris à tracer ou un crayon et une grande règle

– un marteau

Vous êtes équipé, c’est parti !

Etape 1 : dessinez votre mur à l’échelle sur papier et créez votre motif ainsi vous pourrez déterminer les écarts entres les « panneaux ».

Etape 2 (la plus importante) : tracez vos motifs sur le mur

Etape 3 : pointez et collez vos baguettes

  photo

Etape 4 : mettre en peinture.

Traditionnellement le soubassement est plus foncé que le mur, vous pouvez toutefois les peindre en blanc si le haut du mur est coloré.

Nous avons choisi les couleurs chez Farrow and Ball. Le Pigeon pour le bas et Clunch pour le haut et le plafond. La corniche est en Lamp room grey. Nous souhaitions des couleurs douces, le choix a été très difficile mais le résultat nous plait beaucoup.

Etape 5 : admirez votre beau mur !

photo 1

Niveau budget, nous avons dépensé 200€ pour les plinthes, 100€ de baguettes en bois, 10 € de colle. Des panneaux en plâtre pour ce couloir auraient coûté environ 1000€ sur internet.

Et juste pour le plaisir, un avant/après de ce grand couloir qui a donné beaucoup de fil à retordre à Monsieur.

IMG_1247
photo 2A très bientôt !

Nouvelle porte pour une nouvelle vie … thermique

Bonjour, Après un moment d’absence, je vous apporte des nouvelles de notre chantier. Après des longues semaines d’attente, notre porte d’entrée nous est arrivée, toute belle, telle que nous l’avions imaginée, peut-être plus encore. Il s’agit d’une porte réalisée sur mesure en PVC. L’intérieur est blanc, l’extérieur est anthracite. Voici quelques images de l’installation. Une installation réalisée par nos soins par soucis d’économie.

porte d'entrée ancienne 2 vantaux

porte d’entrée ancienne 2 vantaux

Le démontage de l’ancienne porte a débuté par le décrochage des vantaux. Le cadre ne tenant presque plus, le démontage a été rapide. photo 2 l’étanchéité est très importante, il ne sert à rien de changer de porte si cette étape est mal réalisée. Puisque l’ancien cadre était hors d’usage, nous avons opté pour une pose en neuf. Il s’agit de fixer le cadre sur la maçonnerie et de sceller des pattes métalliques dans du béton sur tout le tour de ce dernier. photo 3 Le cadre scellé, il faut poser les vantaux et effectuer les réglages au niveau des gonds et de la gâchette. Une étape qui peut mettre à rude épreuve vos nerfs !!!! photo 5 Et voilà le résultat, la façade est complètement modernisée. Le gain thermique est énorme. Après quelques mois d’utilisation nous sommes très satisfaits. Terminés les courants d’airs dans le couloir !

A nous les p’tites peintures anglaises !

Yessss, j’ai reçu du courrier de Farrow & Ball.

Vous connaissez ? Farrow & Ball fabrique de la peinture et du papier peint dans le Dorset en Angleterre.

Des produits haut de gamme de fabrication artisanale.

Mais au delà de cela, c’est surtout l’inspiration anglaise qui m’a poussait à commander un nuancier sur leur site.

Voici ce que j’ai reçu quelques jours après ma commande sur www.farrow-ball.com

farrow-ball

 

– un nuancier des coloris de peinture avec des couleurs à tomber

– une brochure « inspiration » avec des explications sur les associations des coloris, les styles… Et pour ne rien gâcher il y a des très belles photos

– trois échantillons de papier peint (que j’ai choisi en ligne, j’imagine que je pouvais en demander plus)

– les prix publics 2014 pour toute la gamme.

– un prospectus sur les livres édités par la marque

– un flyer pour du conseil à domicile (200€ l’heure pour maximum 4 pièces) C’est un budget mais il vaut p’tre mieux faire appel à un professionnel plutôt que d’avoir un résultat loin de celui espéré et de devoir tout repeindre…

Les papiers peints sont superbes, belle épaisseur, belle couleur, belle dorure, j’adore… Reste à savoir où je vais en mettre parce qu’à plus de 100€ le rouleau, je vais y aller par petites touches.

Farrow_Ball_3-831x1024

Nous sommes en train de réfléchir aux murs du grand couloir, ils seront assurément à la mode Farrow & ball !

 

 

Grand couloir, gros chantier !

Bonjour,

Aujourd’hui je vais vous parler du grand couloir d’entrée.

Les anciens propriétaires avaient choisi de condamner la porte principale de la maison au profit de la porte de service.

La pièce n’avait donc plus de fonction d’entrée. Nous avons choisi de rétablir cela.

Le couloir est assez large, presque 2 mètres et très profond presque 10 mètres.

Nous espérons qu’il accueillera à l’avenir un escalier pour accéder au premier étage.

Voici nos objectifs pour cette pièce :

– Ouvrir la porte d’entrée (fait)

– démontage des tomettes (fait)

– coulage d’une dalle (fait)

– pose d’un sol neuf (fait)

– installation d’une porte fenêtre à la place de la fenêtre au fond du couloir comme à l’époque de la construction. Des vestiges du perron à l’arrière de la maison sont d’ailleurs encore visibles. (fait)

– reprise totale de l’installation électrique (fait)

– création de deux grandes ouvertures (l’une menant à la cuisine, l’autre vers le séjour, voir l’article sur le place de circulation) (fait)

– reprise totale des revêtements muraux (pose de BA13, enduit, peinture) (en cours)

– installation d’une nouvelle porte d’entrée (malheureusement celle d’origine bien que fonctionnelle n’est plus du tout performante) (en cours)

– création d’un soubassement en bois avec moulures.

– installation d’un escalier

– pose de luminaires.

Retour en images sur ce chantier :

IMG_2291

La pièce était sombre et inutilisée. L’installation électrique peu académique était restée inachevée.

Les murs comme tous les murs de la maison sont en briques.

Ceux-ci était recouverts de chaux et d’un papier peint type « pierre de château fort ». Il était surement à la mode à un moment donné de ces dernières 150 années.

 

IMG_2795

La porte principale de la maison était recouverte d’une plaque de BA13, certainement pour améliorer l’isolation de la maison.

IMG_2798

Le sol est en tomette mais celle-ci est en mauvais état sur un sol instable. A cet endroit de maison nous sommes sur terre plein. SOus les tomettes se trouve donc la terre. Les tâches visibles sur l’image sont des remontées d’humidité.

Au lendemain de la remise des clés, nous avons démonté le placoplâtre installé devant la porte.

Nous étions trop pressés de la découvrir pour attendre un jour de plus.

IMG_1249

 

Nous nous attendions au pire, mais bonne surprise la porte était fonctionnelle. Certes en état moyen mais utilisable.

Nous pouvions donc l’utiliser dans l’attente d’une porte neuve. Nous avons juste nettoyé la surface avec de l’eau savonneuse et installé une serrure.

S’en est suivi un gros gros chantier : démontage des tomettes, coulage de dalles, ouverture dans les murs…

Le gros œuvre a duré environ 3 mois. 3 mois difficiles puisque nous habitons la maison depuis le tout début.

Voici quelques photos de ces étapes :

IMG_1247

Démontage des tomettes

 

IMG_1219

Pose de linteaux pour les ouvertures

IMG_1430

démolition des murs pour la création des ouvertures

 

IMG_1288

coulage de la dalle

 

IMG_1456

Pose du carrelage et du placo

IMG_1773

Installation de la porte fenêtre

IMG_1829

Reprise de la façade arrière avec la création d’un cintre en bois

IMG_4223

Maçonnerie des tableaux à l’intérieur

IMG_4249

Pose de l’isolation (plaque de 5+1 en polystyrène)

IMG_0206

La porte d’entrée qui attend d’être changée.

Notre nouvelle porte vient de nous être livrée, nous allons l’installer très prochainement, cela fera l’objet d’un prochain article.

A très bientôt.

Création d’un couloir

Comme expliqué dans le billet « Réinventer l’espace », un petit couloir a du être créé au centre de la maison afin de desservir les pièces d’eau.

Un projet simple sur le papier mais qui a occasionné de lourds travaux.

Les cloisons de la maison sont briques, il faut donc procéder comme pour des murs extérieurs.

Première étape de ce projet, la pose d’un linteau en béton

IMG_1219

Puis l’ouverture du mur en brique dans le grand couloir

IMG_1222*

IMG_1235

L’ouverture créée, s’en est suivie la suppression d’un placard dos à la descente de cave.

IMG_1138

C’est l’espace disponible entre le conduit de cheminée et la cloison qui a déterminé la largeur du couloir. Nous avions très peur qu’il soit trop étroit mais pas chance l’espace disponible était suffisant. Nous ne voulions surtout pas déplacer la cloison.

IMG_1238

Ensuite il a fallu déplacer la porte d’accès à la cave.

IMG_1248

Une différence de hauteur de sol est apparue, encore un détail imprévu à régler. Vous verrez qu’au final cette différence de niveau apporte de l’originalité au couloir. Nous essayons toujours de surmonter ces imprévus pour en faire des choses qui ont de la tronche, ca ne fonctionne pas toujours, hélas.

IMG_1338

Voici l’étage du coulage de la marche.

IMG_1340

Installation de la cloison en BA 13 et doublage de la cloison existante. Le mortier adhésif (map) ne collant pas sur du matifat, nous avons du gratter les murs jusqu’à la brique. En résumé, nous avons mangé de la poussière pendant un bon moment.

IMG_1379   IMG_1381

Pose du carrelage et de parements en briques sur un morceau de cloison que nous avons laissé en place

.IMG_1638    IMG_1698

Afin de garantir un maximum de sécurité et surtout parce que c’est trop beau le reflet de la lumière sur un carrelage brillant, nous avons installé des led dans la contre marche. Nous avons choisi un modèle d’extérieur, prévu pour les marches de terrasse. Cette solution était plus économique et en plus c’est étanche ! Nous avons trouvé ces jolies lumières rayon luminaires extérieurs chez Bricoman pour moins de 40€ les 6 led. Les autres serviront dans une autre pièce.

IMG_1699

Le mur en brique sur la droite du couloir est la face de gauche de la cheminée présente à l’origine dans le petit salon. C’est cette cheminée qui a déterminé la largeur du couloir. Initialement nous avions prévu de recouvrir le tout en BA13 et finalement nous avons changé d’avis. Après un nettoyage à l’acide chlorhydrique (à manier avec beaucoup de prudence) et un jointage avec du mortier coloré de jointement ton pierre Weber, le résultat final est bluffant.

IMG_1721    IMG_1722

Passage d’une sous couche avant la peinture avec Monsieur à l’oeuvre.

IMG_1781    IMG_1782

IMG_1787    IMG_1788

Pour les couleurs nous avons choisi un gris foncé zingué et un blanc craie. Le blanc craie en finalement trop froid, nous l’avons remplacé par du blanc avec un pointe de crème. Après de longues recherches, nous avons enfin trouvé des cimaises en bois pour séparer les deux couleurs du mur. Elles sont en cours d’installation. Les photos arrivent très vite.

IMG_1789

Réinventer l’espace

Notre maison a été construite en 1863, soit il y a plus de 150 ans. Comme vous pouvez l’imaginer la vie quotidienne a depuis beaucoup évolué. Nous n’avons plus du tout la même façon de vivre dans nos habitations.

Les premiers propriétaires de notre maison avaient par exemple du personnel à domicile. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui ! La maison a de ce fait, était construite en fonction de cela. La cuisine était très éloignée des pièces de vie. Cela garantissait l’intimité des propriétaires, les personnel restant en cuisine. Les maîtres de lieux n’allaient que très rarement dans les cuisines.

Difficile aujourd’hui d’imaginer faire plus de 50m (aller-retour) pour aller chercher le sel oublié dans la cuisine.

Il a fallu revoir toute la distribution des pièces sans pour autant modifier l’architecture de la maison. Objectif : réinventer sans saccager.

Voici le plan du rez-de-chaussée tel qu’il était à notre arrivée :

plan-origine

Et voila le plan que nous avons imaginé :

plan-modifie

Le jour même de la première visite, nous avons imaginé un plan de circulation avec un couloir central qui mènerait aux pièces d’eau.

En créant ce couloir, nous évitons d’utiliser le petit salon (qui deviendra une chambre dans notre plan) comme pièce de passage. Nous avons aussi prévu de supprimer quelques portes, qui n’ont plus d’utilité pour nous.

Enfin pour faciliter les déplacements, nous avons choisi de créer deux grandes ouvertures à la place de portes, l’une dans la cuisine, l’autre face à celle-ci dans le séjour.

La grand couloir accueillera à l’avenir un escalier pour accéder à l’étage. Enfin ça c’est un autre chapitre !

Cuisine : visite guidée

Après six mois de bons et loyaux services, nous vous présentons plus en détails les éléments qui la constituent.

Visite guidée en images :

IMG_4167

Cuisine Mobalpa Pavola en chêne blanchi avec plans de travail en quartz Pierre de plan

Nous souhaitions une cuisine à vivre avec de la place pour chacun. Un endroit où se retrouver le soir et où nous pourrions discuter en famille autour d’un repas.

La cuisine dispose de 5 places assises confortables, 6 places en serrant un peu.

L’estrade en bois permet aux enfants d’avoir une place assise sur des chaises de hauteurs classiques. Ce qui est nettement plus sécurisant pour eux, il faut bien l’avouer. Nous avions envie de chaises Charles Eames DSW mais le budget cuisine étant déjà assez élevé, nous avons choisi plus raisonnablement des chaises en bois laqué blanc et bouleaux de chez Ikea. Il s’agit du modèle NORDMYRA, vendu 30€ la chaise. Elles sont solides et faciles à nettoyer, l’idéal pour des enfants.
Ils enfants ont également un accès à l’espace de préparation à leur hauteur grâce à l’estrade. Plus besoin de marche pied pour aider maman à préparer les repas.

Les parents sont installés sur des chaises de bar moyennement hautes (hauteur 63 cm contre 74cm pour tabourets de bar classiques). Nous les avons achetées chez Ikea. Il s’agit du modèle HENRIKSDAL avec housse en tissu beige. Elles sont extrêmement salissantes, le tissu absorbes toutes les tâches, et les housses rétrécissent au lavage. Bref, nous n’en sommes pas satisfaits, nous en achèterons d’autres dans quelques temps.

IMG_4170

Le plan de travail en chêne nous a été livré brut. Il n’a pas reçu assez de vernis, il s’est tâché avec de l’huile.
Il nécessite un ponçage et quelques couches de vernis pour lui rendre son aspect original. L’avantage du massif est de pouvoir le poncer et revernir autant que nécessaire.

IMG_4185

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous souhaitions également une cuisine pour … cuisiner. Ça parait idiot de le souligner mais bien des cuisines ne sont pas faites pour cuisiner mais juste pour préparer des repas. Cuisiner implique d’utiliser beaucoup de matériel et d’ingrédients et de s’étaler sur une grande surface. Nous avions besoin d’une grande surface de préparation. Elle est répartie sur deux endroits : un grand îlot équipé d’une plaque induction et un plan de travail équipé d’un évier multifonctions.

 Evier BLANCO AXIA II 6 S en silgranit anthracite

Evier Blanco Axia II 6 S en silgranit anthracite avec planche à découper et vide sauce

Cet évier est vraiment très pratique, il permet de préparer, de couper et de laver au même endroit. Le vide sauce est compatible four à vapeur (que nous n’avons pas). Le vidage est automatique, l’option infrarouge existe, elle a l’air super mais elle était un peu onéreuse à notre goût, dommage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’îlot centrale est très grand, il est très bien conçu avec beaucoup de rangements pour les ustensiles et la vaisselle.

Nous avons choisi un plaque induction Whirlpool large avec 4 feux. Nous étions des adeptes du gaz et nous avons eu l’occasion de tester une plaque induction chez des amis. Nous étions très septiques au départ car nous aimons faire griller les viandes. Si vous aussi vous aimez cela, soyez rassurés, on peut  griller avec une plaque induction. Nous en sommes très contents, nous ne reviendrons pas vers le gaz tant l’induction est intuitif et réactif.

IMG_4183

Notre autre souhait était d’avoir beaucoup de rangements. L’îlot abrite de grands tiroirs pour ranger les couverts et les ustensiles, ainsi que les gamelles et la vaisselle de table.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les tiroirs sont équipés de série chez Mobalpa.
Les séparations sont amovibles ce qui permet d’organiser les ustensiles et couverts pour des tiroirs toujours bien rangés, la classe !

Pour laisser les plans de travail libres, nous voulions de l’encastrable pour l’électroménager. Seul le réfrigérateur fait exception, il est en pose libre.

IMG_4187

Tous les appareils sont de marque Whirlpool. Nous avons eu un véritable coup de cœur pour la cafetière. Il en existe dans plusieurs marques mais les prix sont souvent vertigineux. Nous avons choisi un modèle très abordable de Whirlpool. Chaque jour nous profitons d’un café expresso comme au bar.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Machine expresso encastrable Whirlpool ace-010

Pour la hotte aspirante lorsque l’on a un îlot centrale, vous avez le choix entre un hotte pour îlot ou une hotte de plafond. Nous avons choisi la seconde option. La difficulté avec une hotte de plafond est qu’elle doit être installée à une distance maximale du plan de travail, 1,60m pour la notre. Avec un plafond de 3,25m, il a fallu faire des aménagements.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour l’installation de notre hotte Roblin à bonne hauteur, nous avons réalisé un faux plafond avec trois hauteurs différentes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le schéma reproduit l’implantation des meubles au sol. Les finitions ne sont pas encore faites. Nous projetons de poser des moulures et d’intégrer un éclairage LED au dessus du premier plafond.

La décoration de la pièce est très sobre, il en manque surement un peu. Nous avons quelques orchidées qui profitent de la lumière et de la vue sur le jardin. Nous avons choisi quelques objets faisant référence aux chevaux, l’une de nos passions.

IMG_4189 IMG_4181

IMG_4169 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bienvenue

 

 

 

Bonjour et bienvenue sur notre blog,

IMG_0239

(façade de la maison, dépendances en arrière plan)

En décembre 2013, nous avons fait l’acquisition d’une maison construite en 1863 dans un village de Normandie. Elle nécessite de nombreux travaux et nous souhaitons y créer deux gîtes ruraux.

Victimes d’un véritable coup de foudre avec cette maison, c’est avec toute notre motivation et tout notre cœur que nous nous lançons dans ce grand projet.

Entourés de nos trois enfants et de nos nombreux animaux, nous apportons chaque jour une nouvelle pierre à ce bel édifice.

A travers ce blog, nous essaierons de partager nos expériences tout au long de ce chantier. Nous partons pour quelques années, et nous ponctuerons ce blog de nos difficultés mais aussi nous l’espérons nos réussites.

Notre famille est constituée :

– d’un papa dont la devise de chantier est (pour le plus grand bonheur de maman) « tout est possible ». Informaticien dans sa vie en dehors du chantier (oui oui il en existe une), il rêve secrètement de transformer notre maison en temple de la domotique. Déjà une réhabilitation complète au compteur, il se lance avec beaucoup de motivation dans ce grand projet.

– d’une maman à l’affût des nouvelles tendances et souvent amoureuse de celles d’hier. Plus à l’aise derrière son pc à faire des plans que sur une échelle mais toute disposée à filer un coup de main à Monsieur quand c’est nécessaire.

Nous avons trois garçons : deux grands de 9 et 10 ans (trieurs de briques professionnels et apprentis maçons) et un tout petit de 15 mois.

Nous ne sommes pas des professionnels du bâtiment, les conseils que nous donnerons ne pourront prévaloir sur les conseils de professionnels.

Nous espérons que vous trouverez sur notre blog des idées et des conseils qui vous aideront peut-être à concrétiser vos propres projets.

N’hésitez pas à nous faire part de vos observations en laissant des commentaires,

Bonne visite,

La famille-nous-renovons

Premier objectif : la cuisine

L’un des premier chantier a entreprendre a été la création d’une cuisine. Elle est aujourd’hui quasiment terminée.

Retour en images sur 3 mois de chantier intensif !

La maison, lors de son achat, disposait d’une pièce assez éloignée du séjour et uniquement équipée d’un évier.

Nous avons décidé de réinventer le plan de la maison pour intégrer une cuisine plus au centre de la maison.

Nous avons opté pour la transformation d’une chambre en cuisine.

IMG_2284 IMG_2285
(la chambre telle qu’elle était à l’origine)

La pièce d’une surface de 17m² orientée sur le jardin avait beaucoup d’atouts pour devenir une belle cuisine, mais elle présentait aussi quelques contraintes.

Nous ne pouvions meubler qu’un mur et demi en raison des fenêtres très basses sur l’un des mur, d’une grande ouverture sur le second et d’une porte au milieu du troisième.

Nous souhaitions pouvoir manger à 5 personnes dans la cuisine sans être obligé de pique-niquer. Autrement dit, nous souhaitions une vraie table confortable.

Nous voulions également ouvrir cette pièce vers les pièces de vie et en particulier le séjour. Un large couloir sépare les deux pièces mais la création d’une grande ouverture facilite grandement la circulation et modernise l’architecture de la maison.

Nous avons d’ailleurs pris le parti pris pour la modernité dans cette pièce. Les cuisines au XIXe n’étaient absolument pas équipées ni utilisées comme celle d’aujourd’hui. Nous ne voulions pas créer une cuisine de style XIXe, nous avons opté pour une cuisine résolument moderne.

Nous travaillerons plus sur le style XIXe dans le séjour, les chambres, la bibliothèque, le grand couloir…Toutefois nous avons choisi de conserver les soubassements en bois vraiment trop beaux pour être retirés.

Environ deux mois avant la réception des clés de la maison, nous avons confié le projet de cuisine à Mobalpa.

Un pari un peu fou quand on n’a que des mesures assez approximatives et un seul compromis de signé en mains… mais la suite des événements nous a donné raison. Les premières mesures étaient (presques) bonnes et deux mois après nous avions les clés !

En quelques heures, le dessinateur du cuisiniste a réussi à trouver des solutions aux problèmes que nous rencontrions. Il nous a présenté un plan auquel nous n’avions pas du tout pensé (et ça n’est pas faute d’avoir essayer, je suis une vraie pro du ikea cuisine planer maintenant !)

IMG_1005

Nous avons choisi un modèle en chêne blanchi avec un plan de travail et une crédence en quartz noir de marque Pierre de plan.

Les clés de la maison en mains, nous avions 3 mois pour réhabiliter la pièce qui allait devenir notre cuisine.

Elle a été entièrement revue. Tout y est passé : sols, murs, plafond, électricité, plomberie. Seules les fenêtres et les boiseries murales ont été conservées.

IMG_1203

La pièce disposait d’une belle cheminée en bois avec un grand miroir, mais nous n’avons eu d’autre choix que de la démonter. Elle était sur le seul mur meublable. Nous la conservons précieusement, elle sera réintégrée dans une autre pièce de la maison.

Le sol était en parquet posé  sur vide sanitaire mais recouvert d’un vinyle. L’ossature en bois était en très mauvais état ce qui rendait le sol instable. L’isolation au sol était inexistante.

Notre priorité a été de revoir le sol et de créer une ouverture à la place d’une des portes qui contenait la chambre.

Etape n°1 : retirer le revêtement en vinyle.

IMG_1207

Etape n°2 : retirer le plancher

Etape n°3 : retirer la charpente

Etape n°4 : reboucher le vide sanitaire avec du remblais

IMG_1243

Etape n°5 : mise en place de l’assainissement et  installation électrique

IMG_1252

IMG_1270

Etape n°6 : couler une dalle debéton

IMG_1297

IMG_1294

Nous avons choisi d’utiliser du béton fibré auto-lissant. Un produit très performant qui ne nécessite pas de ferrailles et qui se lisse tout seul.
Il nous a été livré en toupie par la société Holcim. Une petite précision de la part de Mr-nous-renovons « il a fallu tout de même utiliser une batte pour retirer les bulles d’air ».

Etape n°7 : créer l’ouverture et isoler les murs

IMG_1348    IMG_1316

IMG_1320    IMG_1322IMG_1334

Etape n°6 : créer une estrade en ossature bois

IMG_1341 IMG_1358 IMG_1361 IMG_1365

Etape n° 7 : création d’un faux plafond.

Nous avons choisi d’installer une hotte de plafond de marque Roblin. Celle-ci doit être installée à 1,60m maxi du plan de travail.

Or, avec un plafond de 3,25m, il a fallu descendre la hotte de 80cm par rapport au plafond existant.

Nous ne pouvions (et ne voulions) pas descendre l’ensemble du plafond car les fenêtres montent jusqu’à celui-ci.

Nous avons choisi par pure esthétisme de faire un plafond en plusieurs modules. Nous aurions aussi pu faire un caisson de la taille de la hotte au dessus de l’ilôt. Nous avons préféré reproduire le plan d’implantation au sol de la cuisine en version plafond. Un dessin un peu compliqué mais qui fait son effet et qui laisse les moulures d’origine visibles. Il a été réalisé en placo-plâtre et ossature métallique. Un travail de précision réalisé avec l’aide d’un artisan plaquiste (Marco déco installé à Dieppe).

IMG_1366 IMG_1370 IMG_1373

Etape n°8 : pose du carrelage

Nous avons choisi un carrelage en grés céram pleine masse poli à bords rectifiés beige 60×60 cm.

Un long nom pour dire un carrelage qui brille !

Nous avons eu beaucoup de mal à trouver ce modèle, nous souhaitions un beige avec peu de nuances et très brillant. Finalement nous avons trouvé notre bonheur chez Gedimat.

Pour la pose, nous avions très peur de créer des marches à cause du poids des carreaux. Avec un carrelage très brillant, la pose doit être parfaite car tous les défauts se remarquent au moindre rayon de soleil. Pour faciliter la pose, nous avons utilisé des croisillons intelligents (le terme exact est croisillons auto-nivellants). Ils empêchent les carreaux de « plonger » par un système de cale. Nous avons trouvé ce produit révolutionnaire sur ebay. http://www.ebay.fr/usr/perfectleveljs?_trksid=p2047675.l2559 

IMG_1464 IMG_1465 IMG_1468 IMG_1476

Etape n°9 : enduit, ponçage, peinture… presque dans les délais

IMG_1481   IMG_1483IMG_1486   IMG_1489IMG_1491

Etape n°10 : installation des meubles et de l’électroménager par l’équipe de Mobalpa

IMG_1495IMG_1499IMG_1508IMG_1512

L’installation a duré une semaine.

Liste de courses de la cuisine :

– mobilier : modèle Pavola – chêne blanchi – Mobalpa

– plan de travail et crédence : Pierre de plan http://www.pierredeplan.com/pierredeplan

– chaises : 30€ pièce chez Ikea

– carrelage : grés céram poli 60×60 beige, environ 60€ le m² chez Gedimat.

– plancher de l’estrade : parquet en chêne massif blanchi, environ 50€ le m² chez Saint-Maclou
http://www.saint-maclou.com/parquet-contrecolle-chene-brosse-verni-mat-empire-130.html

– hotte aspirante : hotte de plafond Roblin

– Four, micro-onde, plaque induction, cafetière expression encastrable : Whirlpool.

– Lave-vaisselle intégrable full: Smeg

– Réfrigérateur : Daewoo – Electro dépôt

– Evier : modèle Axial 1,5 bac en granit noir avec option planche à découper et vide sauce Blanco
http://www.blanco-germany.com/fr/fr/eviers_fr/eviers_stars_et_best_sellers_fr/axial_fr/concept.html

– plan snack en chêne massif : http://www.laboutiquedubois.com/projets-interieurs-233/plans-de-travail-3/plans-de-travail-chene-massif-36.html

– Luminaire au dessus du plan snack : Conforama

– Spots de plafond : Bricoman

– plaques de plâtre : Lafarge

– ossature métallique murs : lisses optima

– béton : Holcim

– Peinture beige : Marchand

– Cadre et son poster : Ikea

– Scultpure tête de cheval : chinée

– coupe à fruits : Ikea

– vaisselle dans les vitrines : Ikea, Maison du monde, Casa, vaisselle de famille ou chinée sur les brocantes.